Est-ce que l'e-commerce va un jour dominer le monde ? L'histoire et les tendances futures du commerce électronique

Le e-commerce (ou commerce électronique) est l'achat et la vente de biens (ou de services) sur Internet. Cela englobe une grande variété de données, de systèmes et d'outils destinés aux acheteurs et aux vendeurs en ligne, notamment les achats mobiles et le chiffrement des paiements en ligne.

Choisissez la plateforme e-commerce adéquate

Ressources de e-commerce proposées

les modèles d'entreprises d'e-commerce
Article
Les modèles d'e-commerce : entre tradition et innovation, ce qu'il faut retenir
Lire l'article
Les plateformes d'e-commerce B2B
Article
Où trouver la meilleure plateforme d'e-commerce B2B
Lire l'article
Vignette d'article représentant Page Builder avec transfert de catalogues
Article
Les bases d'un site d'e-commerce : développez votre entreprise grâce à votre boutique en ligne
Explorez les designs
Article Thumbnail Checkout Security Ssl Page Builder Gradient Atmosphere Generic
Articles
Ce que vous devez savoir sur la protection de votre site e-commerce contre les cybermenaces
Lire l'article
Je suis prêt·e à commencer à développer, ou possède déjà ma propre boutique e-commerce.
Essayez BigCommerce
J'ai des questions et j'aimerais recevoir des conseils d'un expert en e-commerce.
Contactez notre équipe commerciale

Le e-commerce (ou commerce électronique) est l'achat et la vente de biens (ou de services) sur Internet. Cela englobe une grande variété de données, de systèmes et d'outils destinés aux acheteurs et aux vendeurs en ligne, notamment les achats mobiles et le chiffrement des paiements en ligne.

La plupart des entreprises présentes en ligne utilisent une boutique et/ou une plateforme en ligne pour mener leurs activités de marketing et de vente en ligne et pour superviser la logistique et l'exécution des commandes.

Selon eMarketer, en 2022, les ventes mondiales de e-commerce dépasseront 5 000 milliards de dollars pour la première fois, soit plus d'un cinquième de l'ensemble des ventes au détail. Et d'ici 2025, les dépenses totales dépasseront 7 000 milliards de dollars, malgré un ralentissement de la croissance. 

Pour bien comprendre le e-commerce, jetons un œil sur son histoire, sa croissance et son impact sur le monde des affaires. Nous aborderons également de certains avantages et inconvénients du e-commerce, ainsi que les prévisions pour l'avenir. Pour obtenir d'autres conseils d'experts, consultez notre série audio bihebdomadaire, le podcast Make it Big, où des spécialistes mondiaux abordent tous les aspects du e-commerce — des nouvelles et tendances du secteur aux stratégies de croissance et aux exemples de réussite.

Tailles des entreprises de e-commerce

Qu'il s'agisse de petites startups ou de grandes entreprises, les entreprises e-commerce peuvent être de toutes tailles. Examinons les quatre principales catégories que vous êtes susceptible de rencontrer. 

Startup.

Une startup est une entreprise ou un projet aux premiers stades de son développement, souvent construit par un entrepreneur pour poursuivre un modèle commercial innovant.

En général, une startup compte moins de 100 employés. Cependant, une startup est souvent définie non pas par sa taille mais par sa rentabilité. Selon Alex Wilhelm, rédacteur pour TechCrunch, une entreprise n'est plus considérée comme une startup lorsqu'elle atteint un chiffre d'affaires de 50 millions de dollars ou qu'elle vaut plus de 500 millions de dollars, sur papier ou autre.

Petite entreprise.

Les petites entreprises sont des entreprises individuelles, des sociétés de personnes ou des sociétés qui vendent des produits ou des services, gagnent moins d’argent et ont moins d’employés que les grandes multinationales. La Small Business Administration aux États-Unis définit en outre une petite entreprise en termes d'emploi (de 100 à plus de 1 500 employés) ou de recettes annuelles moyennes sur la durée (allant de 1 million à plus de 40 millions de dollars). 

Entreprise de taille intermédiaire.

D'après Sangoma, les petites et moyennes entreprises (PME), également connues sous le nom de « marché moyen », ont généralement entre 101 et 500 employés et génèrent entre 10 millions et 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires annuel.  

Entreprise. 

Les grandes entreprises peuvent avoir plus de 1 000 employés et générer généralement plus de 1 milliard de dollars de revenus annuels.

Depuis le début de l'année 2020, 45 % de l'activité d'achat de logiciels e-commerce provient d'entreprises.

Types de e-commerce

En général, il existe sept principaux modèles de e-commerce dans lesquels on peut classer les entreprises :

  • B2C.
  • B2B.
  • C2C.
  • D2C.
  • C2B.
  • B2A.
  • C2A.

Examinons en détail chaque type de e-commerce.

1. Business-to-Consumer (B2C).

Le e-commerce B2C comprend les transactions effectuées entre une entreprise et un consommateur. Le B2C est un des modèles de vente les plus populaires dans le contexte du e-commerce. Par exemple, lorsque vous achetez des chaussures auprès d'un détaillant en ligne, il s'agit d'une transaction e-commerce.

2. Business-to-Business (B2B).

Contrairement au B2C, le e-commerce B2B englobe les ventes réalisées entre les entreprises, comme entre un fabricant et un grossiste ou un détaillant. Le B2B n'est pas destiné aux consommateurs et se produit uniquement entre les entreprises.

3. Consumer-to-Consumer (C2C).

L'une des premières formes de e-commerce, le e-commerce de consommateur à client, concerne la vente de produits ou de services entre clients. Cela inclut les rapports de vente C2C, tels que ceux observés sur eBay ou Amazon.

4. Vente directe (D2C).

Représentant un modèle plus récent de e-commerce, le D2C désigne une entreprise qui vend des produits directement au client final au lieu de passer par un détaillant, un distributeur ou un grossiste.

L'exemple le plus courant de e-commerce D2C est celui de services par abonnement comme Netflix ou Dollar Shave Club. 

5. Consommateur à entreprise (C2B).

Le C2B inverse le modèle traditionnel de vente au détail, c'est-à-dire que les consommateurs individuels mettent leurs produits ou services à la disposition des acheteurs professionnels.

Un exemple d'entreprise e-commerce C2B est iStock, une boutique en ligne où des photos sont disponibles à l'achat directement auprès de différents photographes.

6. Business-to-Administration (B2A).

Le B2A concerne les transactions effectuées entre les entreprises et les administrations en ligne. Cela peut être par exemple les produits et services liés aux documents juridiques, à la sécurité sociale, etc.

7. Consumer-to-Administration (C2A).

Le C2A est similaire au B2A, mais les consommateurs vendent des produits ou services en ligne à une administration. Le C2A peut inclure des conseils en ligne pour l'éducation, la préparation fiscale en ligne, etc.

Exemples d'e-commerce

Bien sûr, pour gérer une entreprise de e-commerce, il faut avoir quelque chose à vendre. 

Mais contrairement aux entreprises physiques, le e-commerce peut prendre un certain nombre de formes, avec des transactions impliquant divers produits et services.

Voyons maintenant trois exemples de ce que vous pouvez vendre en ligne :

Vendre des biens physiques. 

Comme par exemple votre marque de vêtements, de décoration intérieure ou d'appareils électroniques — ce sont tous les principaux exemples de vente de biens physiques en ligne. 

Les biens physiques sont tous les produits tangibles qui peuvent être achetés et vendus en magasin ou en ligne. Le plus souvent, ces types d'entreprises e-commerce seront des marques B2C ou D2C, mais même certains fournisseurs B2B se trouvent également dans la catégorie des biens physiques.

Vendre des biens numériques. 

Que vous soyez un commerçant en ligne expérimenté ou un entrepreneur en herbe, les produits numériques constituent une voie prometteuse pour la vente en ligne. 

Les produits numériques peuvent prendre la forme de fichiers numériques, tels que des modèles et des outils ou des cours en ligne, ou de produits téléchargeables, tels que des œuvres d'art imprimables, de la musique ou des infographies. 

Vendre des services.

La vente de services implique l'offre d'un service spécialisé, comme l'écriture freelance, le marketing d'influence ou le coaching en ligne en échange d'une rémunération. 

Beaucoup d'entreprises basées sur le service sont B2B, mais certaines marques B2C, comme Fiverr, proposent également des services en ligne. 

Croissance du e-commerce

Le e-commerce a parcouru un long chemin depuis le lancement de CompuServe en 1969. 

Poussé par les changements technologiques et les circonstances mondiales, le e-commerce se développe et ne montre aucun signe d’arrêt.

Amazon représentera 39,5 % de toutes les ventes en ligne aux États-Unis en 2022, soit près de 2 $ sur 5.

Ecommerce Graphic1

L'impact du e-commerce

L'impact du e-commerce est considérable, et ses répercussions s'étendent des petites entreprises aux entreprises mondiales.

Nous présenterons ici quelques-unes des principales façons dont l'e-commerce a façonné le paysage du commerce de détail.

Les grands détaillants sont obligés de vendre en ligne.

Pour de nombreux détaillants, la croissance du e-commerce peut étendre la portée de leurs marques et avoir un impact positif sur leurs résultats. Mais les détaillants qui ont été lents à adopter le marché en ligne sont ceux qui sont confrontés aux plus grands défis.

En février 2019, pour la première fois, les ventes en ligne ont dépassé de peu celles des boutiques de marchandises générales, y compris les grands magasins, les magasins entrepôts et les hypermarchés. Et depuis qu'Amazon Prime a supprimé le prix de l'expédition, davantage de consommateurs sont habitués aux achats en ligne — ce qui signifie que les grands détaillants n'ont pas d'autre choix que de se lancer dans le numérique.

Le e-commerce aide les petites entreprises à vendre directement aux clients.

Pour de nombreuses petites entreprises, l'adoption du e-commerce peut être un processus lent. Toutefois, celles qui l'ont adopté ont découvert que le e-commerce peut ouvrir la voie à de nouvelles possibilités.

Pas à pas, les propriétaires de petites entreprises lancent des boutiques de e-commerce et diversifient leurs offres, touchent davantage de clients et s'adaptent mieux à ceux qui préfèrent les achats en ligne ou mobiles. 

Cependant, avec des ventes de e-commerce qui augmentent d'année en année et une petite entreprise sur quatre qui n'a toujours pas de boutique en ligne, il reste une occasion unique pour les entrepreneurs d'acquérir un avantage concurrentiel et de développer leurs activités en ligne.

Les entreprises B2B commencent à proposer des expériences de commande en ligne de type B2C.

Comme 90 % des clients B2B attendent des expériences numériques de type B2C, les entreprises B2B doivent s'efforcer d'améliorer l'expérience de leurs clients en ligne pour être en phase avec les entreprises B2C. Il s'agit notamment de créer une expérience omnicanale avec de multiples points de contact et d'utiliser les données pour nouer des relations personnalisées avec les clients.

Les solutions e-commerce rendent possible le libre-service, fournissent des plateformes plus conviviales pour comparer les prix et aident également les marques B2B à entretenir des relations avec les acheteurs. 

L'essor des places de marché en ligne e-commerce. 

Les places de marché en ligne e-commerce sont en plein essor dans le monde entier depuis le milieu des années 1990 et le lancement des géants que nous connaissons aujourd'hui, comme Amazon, Alibaba et bien d'autres. 

Amazon, en particulier, est connue pour sa stratégie de croissance unique qui lui a permis d'atteindre une adoption massive et de battre des records de ventes. En offrant aux clients une large sélection et une extrême commodité, Amazon a pu évoluer rapidement grâce à l'innovation et l'optimisation à la volée.

Mais Amazon ne fait pas cela seule. Au quatrième trimestre de 2021, 56 % des unités payantes d’Amazon ont été vendues par des vendeurs tiers (c’est-à-dire autres qu'Amazon).

La gestion de la chaîne logistique a évolué.

Les données d'une enquête montrent que l'un des principaux impacts du e-commerce sur la gestion de la chaîne logistique est de raccourcir les cycles de vie des produits.

Les producteurs présentent par conséquent des gammes plus étendues et plus variées pour se prémunir contre l'érosion des prix. Mais cela signifie également que les entrepôts voient passer de plus grandes quantités de stock.

En réponse, les entrepositaires peuvent offrir les services à valeur ajoutée suivants pour aider à rendre les opérations de e-commerce plus transparentes et efficaces :

  • Séparation du stock/stockage pour les ventes en ligne et en magasin : calculer les prévisions et réapprovisionner le stock séparément pour les ventes en ligne et en magasin afin d'obtenir des résultats plus pertinents.
  • Différents services d'emballage : choisir le bon logiciel de ramassage peut aider les entreprises à expédier les commandes rapidement et avec précision.
  • Surveillance des stocks/logistiques : suivre les meilleures pratiques de gestion des stocks est essentiel pour gérer les niveaux de stock.

De nouvelles emplois sont créés.

L'emploi dans le e-commerce devrait augmenter de 32 % en 2022, dépassant la croissance de 28 % indiquée en 2021. 

En outre, selon le Bureau américain des statistiques du travail, les emplois informatiques devraient augmenter de 13,4 % au cours de la décennie 2020–30 — soit 5,7 points de pourcentage plus rapidement que la moyenne de 7,7 % pour toutes les occupations.

Les clients effectuent leurs achats différemment.

Le e-commerce révolutionne la façon dont les consommateurs modernes effectuent leurs achats.

Aujourd'hui, nous savons qu'il y a au moins 2,14 milliards d'acheteurs numériques, soit 27,6 % des 7,74 milliards de personnes dans le monde. Et d'ici 2025, Statista prévoit qu'il y aura 291,2 millions de consommateurs en ligne rien qu'aux États-Unis.

Les réseaux sociaux permettent aux consommateurs de facilement partager des produits à acheter en ligne.

Aujourd'hui, les consommateurs de e-commerce peuvent découvrir et être influencés pour acheter des produits ou des services à partir des recommandations d'amis, de pairs et de sources de confiance (comme les influenceurs) sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram et Twitter.

De nombreuses plateformes de réseaux sociaux proposent désormais des fonctions de e-commerce, telles que les applications de paiement mobile, les Shoppable Posts et les boutons « Acheter maintenant » qui renvoient directement les utilisateurs à la page produit d'une marque.

Le e-commerce connaît une croissance rapide au niveau mondial.

En 2021, on estime que plus de 2,14 milliards de personnes dans le monde feront des achats en ligne, contre 1,66 milliard de consommateurs numériques au niveau mondial en 2016.

La plateforme chinoise de ecommerce Taobao est la plus grande place de marché en ligne, avec une valeur brute du marché (GMV) de 711 milliards de dollars. Pour vous donner une idée, Tmall et Amazon occupent la deuxième et troisième place, avec respectivement 672 et 390 milliards de dollars de GMV en valeur annuelle du marché mondial tiers.

Avec le grand nombre de plateformes de e-commerce, de places de marché et de solutions numériques disponibles, il n'y a pratiquement plus de limites pour les commerçants qui souhaitent vendre en ligne, ce qui facilite plus que jamais le développement international des entreprises.

Les avantages du e-commerce

Le e-commerce présente de nombreux avantages, que ce soit la rapidité des achats ou la possibilité de toucher un large public 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Examinons en détail certains des principaux avantages que le e-commerce peut offrir.

Des achats plus rapides pour les clients.

Pour les clients, le e-commerce permet de faire des achats de n'importe où et à tout moment.

Cela signifie que les consommateurs peuvent obtenir les produits qu'ils veulent et dont ils ont besoin plus rapidement, sans être limités par les heures d'ouverture d'un magasin traditionnel.

Par ailleurs, avec des options de livraison qui donnent aux clients l'accès à la livraison rapide, même le délai de traitement des commandes peut être minimal (comme avec Amazon Prime Now, par exemple).

Les entreprises peuvent facilement atteindre de nouveaux clients.

Le e-commerce permet également aux entreprises d'atteindre plus facilement de nouveaux clients à l'échelle mondiale. Une boutique e-commerce n'est pas liée à un seul emplacement géographique — elle est ouverte et accessible à tous les clients qui la visitent en ligne.

Avec l'avantage supplémentaire de la publicité sur les réseaux sociaux, du marketing par courriel et du référencement (SEO), les marques ont la possibilité d'entrer en contact avec un large public cible disposé à acheter.

Des coûts d'exploitation réduits.

Sans avoir besoin d'une vitrine physique (et d'employés pour la tenir), les détaillants en ligne peuvent lancer des boutiques avec des coûts d'exploitation réduits au minimum. Et ceux qui gèrent une entreprise de dropshipping peuvent même minimiser les coûts d'investissement initiaux.

Au fur et à mesure que les ventes augmentent, les marques peuvent facilement étendre leurs opérations sans avoir à réaliser d'importants investissements immobiliers ou à embaucher une main-d'œuvre importante — ce qui implique généralement des marges plus élevées.

Des expériences personnalisées.

Grâce à l'automatisation et à la richesse des profils client, vous pouvez offrir des expériences en ligne hautement personnalisées à votre clientèle e-commerce.

La présentation de produits pertinents en fonction du comportement d'achat passé, par exemple, peut entraîner une augmentation de la valeur moyenne des commandes (VMC) et donner aux acheteurs l'impression que vous les comprenez réellement en tant qu'individus.

Accès aux nouvelles technologies. 

Avec un magasin physique seul, vous constaterez peut-être que vos options sont limitées en matière d’innovation. Cependant, à mesure que l’écosystème du e-commerce continue de mûrir et de s’améliorer, votre entreprise aura accès aux dernières technologies pour aider à rationaliser les processus commerciaux. 

Avec une variété d'applications et d'intégrations à portée de main, vous serez en mesure d'améliorer les flux de travail, de mieux exécuter votre stratégie marketing et d'améliorer l'expérience d'achat globale.

Les inconvénients du e-commerce

Bien que le e-commerce moderne soit aujourd'hui de plus en plus flexible, il comporte toujours des inconvénients.

Voici quelques-uns des inconvénients du e-commerce.

Interactions limitées avec les clients.

Sans interaction en face à face, il peut être plus difficile de comprendre les désirs, les besoins et les préoccupations de vos clients e-commerce.

Il existe toujours des moyens de recueillir ces données (enquêtes, interactions avec le service client, etc.), mais cela demande un peu plus de travail que de parler avec les consommateurs en personne au quotidien.

Les dysfonctionnements technologiques peuvent avoir un impact sur la capacité de vente.

Si votre site de e-commerce est lent, en panne ou indisponible pour les clients, cela peut avoir un impact sur votre capacité à réaliser des ventes. Les pannes de site et les défaillances technologiques peuvent nuire aux relations avec les clients et avoir un impact négatif sur vos résultats.

Aucune possibilité de tester ou d'essayer.

Pour les clients qui souhaitent se familiariser avec un produit (surtout dans le domaine des produits physiques comme les vêtements, les chaussures et les produits de beauté) avant de l'ajouter à leur panier, l'expérience e-commerce peut être limitée.

L’histoire du e-commerce : une chronologie

Ecommerce Graphic2

L'avenir du e-commerce

Selon Statista, les recettes du e-commerce devraient afficher un taux de croissance annuel de 14,56 %, pour un volume de marché prévu de 1 365 milliards de dollars d'ici à 2025 — ce qui montre bien que le e-commerce n'est pas une tendance passagère.

En particulier avec l'essor des expériences d'achat omnicanales, les consommateurs numériques doivent s'attendre à pouvoir effectuer des recherches, naviguer, faire des achats et acheter de manière transparente entre différents appareils et sur diverses plateformes commerciales.

Parmi les autres tendances à surveiller dans l'avenir du e-commerce, citons :

  • Des parcours client et une personnalisation robustes.
  • Des achats assistés par l'intelligence artificielle.
  • Shopping social.
  • Commerce mobile.
  • Devises numériques, telles que les portefeuilles mobiles et les cryptomonnaies. 

Dans l'ensemble, il faut garder en mémoire que le e-commerce est encore assez nouveau dans le monde du commerce de détail. L'avenir offre des possibilités infinies, mais le succès et la pérennité du e-commerce dépendront largement des préférences futures des acheteurs.

FAQ sur l'e-commerce

Le e-commerce est-il en pleine croissance ?

Oui, le e-commerce est en pleine croissance. Avant la pandémie, le e-commerce se développait chaque année, mais les confinements dans le monde entier ont fortement stimulé les initiatives en ligne. 

Selon Statista, les recettes du e-commerce devraient afficher un taux de croissance annuel de 14,56 %, ce qui porterait le volume du marché à 1 365 milliards de dollars en 2025.

Comment créer une entreprise de e-commerce ?

Il existe différentes manières de créer une entreprise e-commerce, mais nous vous recommandons de suivre ces étapes :

  • Découvrez ce qui manque sur le marché.
  • Établissez un plan de développement.
  • Créez un excellent site Web — soit à partir de zéro, soit en utilisant une plate-forme de e-commerce telle que BigCommerce, Shopify ou Magento.
  • Faites connaître votre nouvelle entreprise.
  • Assurez le suivi de vos clients.
  • Continuez à apprendre et soyez un expert de vos produits et/ou services.

Besoin d’aide ? Contactez notre équipe d'experts en e-commerce pour créer votre entreprise en ligne dès aujourd'hui.

Le e-commerce est-il sécurisé ?

Oui, le e-commerce est plus sécurisé que jamais. 

Grâce à la sécurité multicouche du e-commerce, à la surveillance des transactions, à la certification SSL, à la protection contre les attaques DoS/DDoS et aux fournisseurs de plateformes conformes à la norme PCI, les boutiques de e-commerce peuvent offrir aux consommateurs la garantie que leurs achats en ligne sont effectués dans un environnement sûr et sécurisé.

Afficher plus
Quelles sont les principales caractéristiques d'un site de e-commerce ?

De nombreux clients recherchent quelques fonctionnalités clés lorsqu'ils évaluent un site de e-commerce. Ce sont des éléments qui améliorent l'expérience d'achat globale en la rendant hautement fonctionnelle et facile à utiliser.

  • Des fonctionnalités faciles à utiliser : outils de navigation simples, flux de paiement faciles, etc.
  • Plusieurs passerelles de paiement : Autorisez les clients à payer avec une carte de crédit ou à l’aide d’un service de traitement des paiements, tel que PayPal ou Apple Pay.
  • Compatibilité mobile : compatible et fonctionnel sur tous les appareils mobiles, y compris les tablettes, les smartphones et les smartwatches.
  • Capacités en matière de codes de réduction et de promotions : permet aux consommateurs de profiter de remises sur le site Web.
  • Contenu généré par les utilisateurs : les avis, notes et photos qui viennent renforcer l'authenticité des offres.
  • Intégration aux réseaux sociaux et aux places de marché en ligne : BigCommerce, par exemple, s'intègre à certaines des plus grandes places de marché en ligne au monde, notamment Google Shopping, Amazon, Facebook, eBay et Instagram.
  • Assistance à la clientèle en permanence disponible : un service clientèle personnalisé. BigCommerce propose une assistance en direct 24h/24 et 7j/7, ainsi qu'un centre d'aide dédié et une communauté active de commerçants.
Voir moins

Plus d'articles

Les plateformes d'e-commerce B2B
Article
Où trouver la meilleure plateforme d'e-commerce B2B
Lire l'article
Vignette de carte personnalisée, tableau de bord de produits e-commerce génériques
Article
Contenu + commerce : le commerce headless au service d'une stratégie de marketing de contenu complète
Lire l'article
Les tendances en e-commerce B2B
Article
7 tendances d'e-commerce B2B à suivre à partir de 2020
Lire l'article
Vignette d'article avec le paiement de ventes en gros, femme ouvrant des produits génériques de soins pour le visage
Article
Renseignez-vous sur l'e-commerce pour la vente en gros
Lire l'article