Trouvez la meilleure plateforme d'e-commerce pour répondre à vos besoins

trouver la meilleure plateforme d'e-commerce
Je suis prêt·e à commencer à développer, ou possède déjà ma propre boutique e-commerce.
J'ai des questions et j'aimerais recevoir des conseils d'un expert en e-commerce.
Contactez notre équipe commerciale

Lorsque vous démarrez votre activité en ligne, sélectionner la plateforme e-commerce qui vous permettra d'évoluer sur le long terme fait partie des grandes décisions que vous devez prendre.

Bien entendu, cette décision a de nombreuses implications :

  • Éviter tout obstacle qui pourrait entraver l'achat d'un produit par vos clients.
  • Fournir à vos employés tous les outils dont ils ont besoin pour mettre en œuvre des stratégies de campagne.
  • Assurer la croissance des ventes tout en limitant les coûts de maintenance et d'installation.

Plongeons dans le vif du sujet et examinons les paramètres à prendre en compte lors du choix d'une plateforme e-commerce, ainsi que certaines options populaires.

Qu'est-ce qu'une plateforme e-commerce ?

Une plateforme e-commerce est une application logicielle qui permet aux entreprises en ligne de gérer leur site Web, leur marketing, leurs ventes et leurs opérations.

Les plateformes telles que BigCommerce proposent de puissantes fonctionnalités e-commerce tout en s'intégrant à des outils métier répandus, ce qui permet aux entreprises de centraliser leurs opérations et de gérer leurs activités comme bon leur semble.

Quelle est l'utilité d'une plateforme e-commerce ?

Que vous souhaitiez étendre une boutique physique, que vous recherchiez une solution complète ou encore que vous démarriez une nouvelle activité, votre logiciel e-commerce aura un impact considérable à la fois sur la rentabilité et la stabilité de votre activité.

Les seules alternatives à une plateforme e-commerce consistent à :

  • En créer une de toutes pièces, une option inenvisageable pour la plupart des entreprises, et justifiable uniquement pour des entreprises générant plusieurs millions (voire plusieurs milliards) d'euros de chiffre d'affaires.
  • Utiliser un plug-in, ce qui n'est pas idéal si vous cherchez à créer et à développer une entreprise solide, quelle que soit sa taille.

Quels sont les choix dont je dispose en matière de plateformes e-commerce ?

Les trois principaux types de plateformes e-commerce sont : 

  • Open source
  • SaaS (logiciel en tant que service)
  • Commerce headless

Les plateformes e-commerce open source

Environnement d'hébergement : dans le cloud ou sur site, même si les correctifs et les mises à jour de la plateforme nécessiteront dans tous les cas une mise en œuvre manuelle.

Dans le cas des plateformes e-commerce en open source, vous pouvez modifier tous les aspects du code.

Ce type de plateforme e-commerce est très apprécié des entreprises avec de solides départements de développement et informatique, qui souhaitent garder la main sur leur environnement e-commerce.

L'utilisation d'une plateforme e-commerce en open source signifie que vous – la marque – êtes responsable des aspects suivants :

  • Conformité aux normes PCI.
  • Hébergement (selon si votre solution open source est hébergée sur site ou dans le cloud).
      Les solutions de commerce en open source hébergées dans le cloud ne diffèrent des solutions sur site que par le fait que votre environnement d'hébergement est offert par votre fournisseur et géré hors site.
      Un environnement cloud ne signifie pas que vous disposez d'une bande passante illimitée comme dans le cadre d'une solution SaaS. Renseignez-vous sur les allocations de bande passante spécifiques, en particulier si vous envisagez d'utiliser Magento ou Volusion.
  • Correctifs manuels et mises à jour publiés par le fournisseur de la plateforme.
  • Problèmes de sécurité.
  • AQ pour toutes les applications supplémentaires, y compris les intégrations avec :
      ESP.
      CRM.
      CMS.
      ERP.
      Outils d'analyse et de BI.
  • Création de nouveaux outils pour le site, notamment :
      Moteurs de réduction et de promotion.
      Outils de merchandising et de marketing (p. ex. fonctionnalités de référencement, marketing par e-mail).
      Outils de conception par glisser-déposer.

Pour de nombreuses marques, les plateformes e-commerce open source sont excessivement laborieuses, coûteuses à entretenir et demandent trop de connaissances techniques.

Pour toutes ces raisons, les choix se portent massivement sur les deux autres types de plateformes e-commerce :

  • SaaS.
  • Commerce headless

En fait, les plateformes e-commerce open source hébergées via le cloud (c.-à-d. hors site) ne représentent aujourd'hui que 46 % des outils choisis par les grandes marques de e-commerce.

Pourquoi ?

Car en moyenne, les plateformes et les sites e-commerce en open source ont un coût de possession annuel six fois supérieur aux modèles SaaS ou de commerce headless.

Le SaaS et le commerce headless peuvent aider les marques à commercialiser leurs produits rapidement.

Nous vivons dans un environnement concurrentiel impitoyable, où l'incapacité d'une entreprise à offrir une expérience utilisateur, un produit ou des optimisations back-end innovants et attrayants peut donner une longueur d'avance à ses concurrents.

Les plateformes e-commerce SaaS

Environnement d'hébergement : le cloud.

Les plateformes e-commerce SaaS simplifient considérablement la gestion de l'activité en ligne. Plutôt que de concevoir et développer une solution personnalisée ou open source (qui fait aussi souvent l'objet de personnalisations), vous « louez » votre plateforme.

Même en intégrant les coûts de développement, cette option reste nettement moins coûteuse que les solutions open source.

Les mises à jour de produits, la sécurité, l'hébergement, la conformité aux normes PCI et toutes les autres tâches liées à la gestion de votre propre logiciel sont pris en charge par le fournisseur SaaS.

Les équipes de marketing et de développement des marques e-commerce sont souvent les plus fervents partisans des solutions e-commerce SaaS au sein de leur entreprise. Une solution SaaS vous lancera sur le marché de manière rapide et économique.

Les services informatiques et de développement s'inquiètent souvent du manque de flexibilité et de personnalisation dû à la partie verrouillée du code des solutions SaaS. Les API contribuent à atténuer ce problème, de même que les environnements de codage et de test non propriétaires pour la mise en place de l'expérience utilisateur.

Les plateformes qui répondent aux critères ci-dessus sont souvent appelées « SaaS ouvert ».

Plateformes de commerce headless

Environnement d'hébergement : le cloud.

Le commerce headless est une version du e-commerce CaaS où le panier d'achat est dissocié du CMS.

Dans ces cas de figure, les marques utilisent souvent une plateforme d'expérience numérique (DXP) telle que Adobe Experience Manager et Bloomreach ou un système de gestion du contenu (CMS) tel que WordPress ou Drupal. Elles ajoutent par la suite une solution dissociée de panier d'achat pour le e-commerce.

Dans ces configurations, les technologies SaaS sont souvent utilisées à la place des paniers dissociés en raison de leur faible coût total de possession et de la grande flexibilité des API.

Historiquement, avec l'hébergement sur site, les plateformes open source ou les plateformes propriétaires, ce sont les départements informatique et de développement des grandes marques qui contrôlaient l'activité.

Cependant, en raison du coût élevé de ces technologies monolithiques et des besoins de vitesse et d'innovation liés au marketing, le SaaS et l'hébergement dans le cloud ont mis à mal ce modèle.

Le commerce headless allège ce point névralgique en permettant une mise sur le marché plus rapide pour un coût total de possession nettement inférieur.

En combinant des API, des plug-ins et parfois une technologie dissociée, les marques peuvent maintenir la source unique de leurs systèmes monolithiques du côté opérationnel.

Un fournisseur de commerce headless utilise également ces autres solutions dissociées :

  • Système de gestion du contenu (CMS), pour la création de pages et d'articles de blog.
  • Système de planification des ressources d'entreprise (ERP), comme la collecte de données.
  • Fournisseur de services de messagerie (ESP).
  • Système de gestion des informations sur les produits (PIM), pour vendre par le biais de divers canaux de vente.
  • Système de gestion des commandes (OMS), qui comprend la gestion de l'inventaire.
  • Point de vente (POS) pour couvrir vos processeurs de paiement.
  • Marketplaces comme Amazon ou eBay.

Sur la couche de présentation, les API SaaS prennent en charge des technologies SaaS modernes, y compris les plateformes e-commerce SaaS ainsi que les ESP et même les ERP plus légers comme Brightpearl.

La meilleure analogie serait celle d'un meuble IKEA.

Chaque pièce correspond à un microservice. Une fois assemblées, toutes constituent le projet final fini.

Pour de nombreuses marques de e-commerce, la première étape vers cette architecture de microservices est le commerce headless.

Burrow, une marque de meubles DTC, utilise un front-end personnalisé conçu pour faire le lien entre le contenu et les fonctionnalités de commerce. En utilisant une configuration headless, l'entreprise a pu créer le type d'expérience d'achat qu'elle souhaite offrir à ses clients.

Comme l'explique Kabeer Chopra, cofondateur et directeur produit chez Burrow :

« Outre les fonctions opérationnelles, la configuration headless nous offre une plus grande liberté créative. Nous utilisons un CMS headless pour favoriser la modernisation de notre plateforme et créer une expérience numérique optimisée sur différents canaux. »

Revenons à notre exemple IKEA et examinons la table de nuit classique du fabricant.

Si vous remplacez le plateau de la table de nuit par un nouveau plateau qui permet la recharge sans fil, vous faites, en quelque sorte, du commerce headless :

Vous utilisez un élément front-end différent qui réinvente l'original, tout en conservant la même base et le même usage (p. ex. tiroir = panier/paiement).

Quels sont les avantages de l'auto-hébergement par rapport au cloud ?

Les sites e-commerce peuvent être hébergés de deux manières :

  • en auto-hébergement ;
  • dans le cloud.

Aucune de ces deux options ne constitue une plateforme à proprement parler.

Il s'agit simplement de la manière dont le site lui-même est hébergé, avec des machines sur site (littéralement, dans une pièce contrôlée et gérée par votre équipe informatique ou de développement), ou hors site et géré dans un entrepôt (pensez à Amazon Web Services).

Les plateformes e-commerce auto-hébergées.

Les plateformes e-commerce auto-hébergées obligent les propriétaires de boutiques à trouver un hébergement, à s'occuper des installations et, très souvent, à effectuer les mises à jour logicielles manuellement.

La gestion d'un site e-commerce à l'aide d'un logiciel e-commerce auto-hébergé implique que les développeurs assurent la maintenance et la mise à jour du site, ce qui peut s'avérer assez coûteux et chronophage.

Parmi les exemples de plateformes e-commerce auto-hébergées, citons Magento Open Source, qui peut être téléchargé gratuitement mais nécessite tout de même un hébergement. Vous pouvez choisir un hébergement sur site ou de payer un fournisseur d'hébergement. De fait, la plupart des plateformes e-commerce en open source peuvent être déployées sur site ou via un fournisseur d'hébergement tiers.

WooCommerce, un plug-in pour WordPress, est également une solution e-commerce souvent hébergée par un fournisseur tiers, bien qu'elle puisse également être hébergée sur site, en utilisant vos propres serveurs, sous réserve d'une certaine expertise technique.

Parmi ses avantages, cette option offre un meilleur contrôle de votre plateforme de vente de détail en ligne, une plus grande visibilité sur vos propres données et une meilleure compréhension de la sécurité des données.

Même si cette voie s'avère judicieuse pour certaines entreprises extrêmement complexes, elle se traduit généralement par des dépenses plus élevées et des recettes plus faibles.

Les plateformes e-commerce hébergées dans le cloud.

Les plateformes e-commerce hébergées dans le cloud offrent un hébergement à leurs clients via des solutions hors site telles qu'Amazon Web Services.

Ainsi, la plateforme hébergée dans le cloud gère la disponibilité pour la marque. Les plateformes e-commerce hébergées dans le cloud telles que BigCommerce assurent une disponibilité annuelle de 99,99 %.

L'avantage d'opter pour une plateforme e-commerce hébergée dans le cloud est son coût réduit, puisque vous n'avez à financer ni les serveurs, ni la maintenance ou les mises à jour nécessaires. Vous bénéficiez également, si nécessaire, d'une assistance de la part du fournisseur de services d'hébergement. 

Le recours à un hébergement dans le cloud présente toutefois quelques inconvénients, notamment le fait de devoir payer des frais de licence en plus du coût d'hébergement. Vous avez également moins de contrôle sur les serveurs et vous ne pouvez pas les personnaliser pour répondre à vos besoins spécifiques. Vous êtes également responsable de la sécurité. 

Toutes les plateformes e-commerce hébergées dans le cloud ne proposent pas l'installation automatique des correctifs, des mises à jour ou des mises à niveau. Seules les solutions SaaS et de commerce headless offrent ces fonctionnalités.

Quelles sont les fonctionnalités indispensables des plateformes e-commerce ?

Chaque boutique en ligne a des besoins uniques, et le choix de la plateforme e-commerce adéquate dépend entièrement de la capacité de cette dernière à résoudre les défis rencontrés au quotidien par votre entreprise.

Il existe cependant certaines fonctionnalités indispensables que doivent vous proposer les fournisseurs potentiels.

Fonctionnalités importantes des plateformes e-commerce :

  • Environnement d'hébergement, nom de domaine, temps de disponibilité et bande passante sur douze mois.
  • Volumes d'appels API illimités.
  • Outil de conception de site Web avec des thèmes gratuits et faciles d'utilisation dans des langages non propriétaires.
  • Une marketplace d'applications complète ou une bibliothèque d'applications regorgeant d'intégrations préconfigurées avec les meilleurs fournisseurs de services.
  • Site, paiement et expérience complète (prête à l'emploi) optimisés pour les appareils mobiles et entièrement personnalisables.
  • Prise en charge de la conformité aux normes PCI.
  • Fonctions d'optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) et URL entièrement personnalisables sur l'ensemble du site pour vous aider à améliorer votre référencement sur Google, Yahoo!, Bing, etc.
  • Intégration des fonctionnalités e-commerce de base, notamment les promotions et les remises, les analyses, la gestion des catalogues, les éditeurs WYSIWYG, etc.

Aspects à prendre en compte pour choisir une plateforme e-commerce

Même si un projet particulièrement économique vous attire et répond à certains de vos critères, il est important de mener quelques recherches avant de vous engager. Vous pouvez changer d'hébergeur à tout moment, mais la migration de votre site peut être source de complications, pour vous et vos clients. Prenez en compte les aspects suivants :

1. Le budget

La conception et l'hébergement de votre site e-commerce peut vous coûter de 10 à 10 000 €. Même si les hébergeurs e-commerce proposent des forfaits intéressants, vous devez comprendre le contenu de l'offre avant de décider si elle est vraiment rentable.

Payer plus n'est pas forcément synonyme d'une meilleure expérience.

Toutefois, si vous choisissez l'option la moins chère, vous devrez généralement la compléter par des fonctionnalités complémentaires tierces. Additionner les frais de différents fournisseurs n'est généralement pas l'approche la plus rentable.

Avant de choisir un hébergeur e-commerce, déterminez votre budget pour :

  • La conception web.
  • La programmation et les fonctionnalités.
  • La sécurité.
  • L'hébergement mensuel.
  • La maintenance.
  • Les licences.
  • La création d'applications personnalisées.

Si vous choisissez un hébergement Web autonome, vous devrez vous renseigner sur le coût de tous ces services auprès de plusieurs fournisseurs. En revanche, si vous optez pour des hébergeurs tout-en-un, vous constaterez souvent qu'ils proposent une formule premium qui inclut toutes ces fonctionnalités, tout en restant dans votre enveloppe budgétaire.

2. Le public cible

Faire de la publicité auprès des utilisateurs de médias sociaux est indispensable si vous souhaitez capter un public nombreux et engagé. N'oubliez pas de vous renseigner sur les fonctionnalités marketing de la plateforme.

À lui seul, Facebook rassemble plus de 2,7 milliards d'utilisateurs actifs chaque mois. Cela représente un nombre significatif de clients potentiels.

BigCommerce propose des intégrations préconfigurées pour Facebook et Instagram, ce qui vous permet de cibler les utilisateurs directement dans leurs fils d'actualité ou sur leurs comptes principaux. 

Grâce aux épingles achetables, aux boutiques Facebook et à la fonctionnalité Acheter sur Instagram, vous pouvez même vendre directement aux utilisateurs sans qu'ils aient à quitter leur plateforme favorite.

3. Le nombre de produits que vous vendez

Vous proposez peut-être un large assortiment de produits physiques ou un nombre important de variantes basées sur une gamme de produits réduite.

Si vous disposez d'un catalogue étendu et que vous avez besoin de plusieurs pages de produits ou si vous prévoyez de développer votre activité, le choix d'une plateforme avec un nombre de SKU restreint peut vous poser problème.

4. Une marge de progression

Il est important de choisir un hébergeur qui pourra vous suivre dans votre développement. Il est préférable de choisir le meilleur hébergeur dès le départ, de manière à vous familiariser avec son fonctionnement au fur et à mesure de votre progression.

Quel volume de trafic attendez-vous sur votre site ? Si vous débutez, il est compréhensible que vous n'ayez pas besoin d'un hébergeur doté de capacités élevées en la matière. N'oubliez pas toutefois que votre activité e-commerce pourrait évoluer rapidement, surtout si vous faites de sa croissance votre priorité.

Votre hébergeur sera-t-il capable de prendre en charge votre trafic présent et futur ?

Que se passe-t-il si vous lancez une promotion ou une campagne qui devient virale ? Votre infrastructure d'hébergement doit être suffisamment souple pour gérer les hausses de trafic sans faire planter votre site.

L'hébergement dans le cloud est l'une des meilleures options pour les sites de e-commerce, car il est capable de prendre en charge les évolutions du trafic. Étant donné que vos besoins en matière d'hébergement sont assurés par un réseau de machines, vous disposez de capacités de développement quasi illimitées.

5. Le type d'assistance offert à la clientèle

Vous utiliserez votre plateforme e-commerce quotidiennement.

Le cas échéant, il est toujours utile de pouvoir faire appel à une personne réelle pour vous aider à résoudre tel ou tel problème, qu'il s'agisse d'une assistance par téléphone, e-mail ou chat.

Certaines plateformes externalisent leur assistance clientèle. Dès lors, il devient difficile (voire impossible) d'appeler et d'obtenir de l'aide dans les situations où vous en avez le plus besoin.

Chez BigCommerce, nous estimons que chacun de nos clients a le droit à une assistance clientèle personnalisée.

Comparatif des meilleures plateformes e-commerce

Toutes les plateformes e-commerce présentent des avantages et des inconvénients. Il est important pour les entreprises d'évaluer les différentes plateformes en fonction de leurs besoins et scénarios d'utilisation spécifiques.

Voici une liste des plateformes e-commerce les plus populaires.

  • BigCommerce
  • Magento
  • Volusion
  • Demandware
  • WooCommerce
  • 3dcart
  • Shopify
  • Kibo
  • PrestaShop
  • Squarespace
  • Big Cartel
  • Wix
  • Ecwid
  • Episerver
  • OpenCart

BigCommerce

BigCommerce est considéré comme un fournisseur de plateforme SaaS ouverte et un fournisseur de commerce headless en pleine croissance, avec un faible coût total de possession et des API très flexibles.

La plateforme offre également des forfaits adaptés aux petites entreprises et aux start-up, avec des fonctionnalités et un contrôle SEO intégrés. Grâce à des options d'intégration comme notre plug-in WordPress headless, cette plateforme est à l'avant-garde des solutions de commerce headless.

Magento.

Historiquement, Magento est une solution sur site open source plébiscitée par les marques qui disposent déjà d'équipes informatiques ou de développement solides. Magento 2 (Magento Commerce Cloud ou Magento Enterprise Cloud Edition) a récemment lancé une solution open-source hébergée dans le cloud.

Volusion.

Volusion est une plateforme e-commerce orientée principalement vers les boutiques de démarrage et les commerçants en herbe.

À la fin du mois de juillet 2020, Volusion a initié une procédure de réorganisation sous le chapitre 11 de la loi sur les faillites des États-Unis. Selon un article publié sur son blog, la société est toujours en activité et fonctionne normalement.

Salesforce Commerce Cloud (Demandware).

Salesforce Cloud Commerce, anciennement Demandware, est un fournisseur de plateforme e-commerce SaaS, particulièrement plébiscité par les détaillants de mode les plus réputés.

Il s'agit d'un modèle SaaS ouvert comme Shopify et BigCommerce.

WooCommerce.

WooCommerce est une plateforme e-commerce en open source qui propose une solution de panier en plus du contenu de la marque sur WordPress.

Elle est souvent utilisée par les boutiques de démarrage et les commerçants en herbe, les blogueurs qui se lancent dans le e-commerce et les marques qui font appel à des développeurs qui apprécient particulièrement l'environnement WordPress.

3dcart.

3dcart est une autre plateforme e-commerce SaaS, bien qu'elle soit généralement considérée comme un acteur de deuxième rang.

3dcart fournit une assistance multilingue et des solutions d'expédition avancées. Aucune API n'est requise.

Shopify.

Shopify est un fournisseur de plateforme e-commerce SaaS public et bien financé. Il s'agit d'une solution populaire auprès des boutiques de démarrage, des commerçants en herbe et des marques dont le nombre de SKU est inférieur à 100. 

Shopify propose également une solution pour les entreprises appelée Shopify Plus. Pour en savoir plus sur les avantages et inconvénients de chaque plateforme, consultez cet excellent comparatif de Shopify Plus et BigCommerce par Cart Consultants.

Kibo.

Kibo est un fournisseur de plateforme omnicanale qui a racheté Mozu, une plateforme e-commerce SaaS, en 2016.

Mozu a été conçue de toutes pièces, proposant, en théorie, les solutions SaaS de e-commerce les plus modernes.

PrestaShop.

PrestaShop est une plateforme e-commerce gratuite, en open source et hébergée dans le cloud.

La plateforme est disponible dans 60 langues et particulièrement populaire dans les pays non anglophones où dominent d'autres fournisseurs de plateformes, notamment :

  • BigCommerce.
  • Demandware.
  • Shopify.
  • Magento.

Squarespace.

Squarespace est un fournisseur de plateformes de sites Web SaaS. L'entreprise est surtout connue pour son travail avec la communauté créative. Sa plateforme e-commerce a été développée pour répondre au besoin d'un panier léger (incluant la récupération du panier) des créateurs qui souhaitaient vendre des articles.

Elle est principalement utilisée par une communauté créative qui manie de faibles volumes de SKU.

Big Cartel.

Big Cartel est une solution e-commerce conçue pour les petits commerçants qui n'ont pas besoin d'une plateforme complexe. Parmi les commerçants qui utilisent Big Cartel, on retrouve généralement des groupes de musique, des créateurs de vêtements, des bijoutiers, des artisans et d'autres types d'artistes. La plateforme est très facile à utiliser, mais ses fonctionnalités sont limitées. Big Cartel ne répondra peut-être pas à vos besoins si vous devez couvrir un vaste catalogue de produits.

Wix.

Semblable à Squarespace, Wix est surtout connu pour son outil de configuration de sites Web simple d'utilisation, notamment grâce à une interface de type glisser-déposer, des prix compétitifs et des thèmes modernes, à acheter ou gratuits. Wix est le plus souvent utilisé par les entrepreneurs et les créateurs de petites entreprises. La plateforme se targue d'être une solution adaptée à la fois aux utilisateurs novices comme les plus experts, qui recherchent une liberté créative dans leur interaction avec les sites Web.

Ecwid.

Avec plus d'un million d'utilisateurs en ligne, Ecwid est devenu une solution populaire auprès des propriétaires de petites entreprises. Cette solution n'est pas une plateforme, mais plutôt un widget destiné aux utilisateurs qui souhaitent ajouter une boutique à un site Web préexistant. Si vous avez moins de 10 produits dans votre catalogue, Ecwid est une solution gratuite. Au-delà de cette quantité, des forfaits sont proposés à partir de 15 euros par mois.

Episerver.

La plateforme d'Episerver attache une grande importance aux contenus et à la personnalisation. Autre solution de commerce headless, cette plateforme s'efforce de combiner le marketing numérique, la gestion de contenu et le commerce numérique dans une solution tout-en-un. Cette solution est particulièrement appréciée des moyennes et grandes entreprises. La plateforme est conçue pour s'associer à d'autres solutions Episerver comme Episerver Find et Episerver Campaign.

OpenCart.

OpenCart est un programme open source de gestion de boutiques en ligne. La plateforme permet aux commerçants de mettre en place plusieurs boutiques et options de paiement, de gérer plusieurs options et caractéristiques de produits et d'ajouter un nombre illimité de produits. Cette option est appréciée des petites et moyennes entreprises, ainsi que des indépendants.

FAQ sur les plateformes e-commerce

Quelle est la meilleure plateforme e-commerce pour les petites entreprises ?

BigCommerce, Shopify and WooCommerce are the most common ecommerce platforms for small businesses.

En fonction de votre expérience et des besoins spécifiques de votre marque, chaque plateforme est susceptible de présenter des avantages et des inconvénients.

Une startup doit-elle utiliser une plateforme e-commerce ou développer une solution personnalisée ?

La plupart des start-up en e-commerce utilisent une plateforme et, plus précisément, une solution SaaS.

Les plateformes e-commerce SaaS permettent aux marques de louer la technologie à faible coût, ce qui simplifie considérablement leur entrée sur le marché de la vente en ligne.

La mise en place de solutions personnalisées nécessite d'immenses ressources financières et leurs délais de mise sur le marché sont plus longs.

Existe-t-il des plateformes e-commerce gratuites ?

Non, il n'y a pas de plateformes e-commerce gratuites.

Les coûts des sites de e-ecommerce varient. La plupart des plateformes open source sont techniquement gratuites dans la mesure où vous ne payez pas de frais de licence dans le cadre du forfait e-commerce, mais elles impliquent des coûts élevés en termes d'hébergement et de développement.

Les plateformes SaaS sont associées à des frais mensuels récurrents.

Les coûts varient ainsi de 5 à plus de 40 000 euros par mois.

Afficher plus
Puis-je intégrer ma plateforme e-commerce à une boutique Amazon ?

Vous pouvez transférer vos produits d'une plateforme e-commerce vers Amazon et réciproquement. C'est ce qu'on appelle la vente multicanale : vous vendez à la fois sur votre propre site Web et sur une marketplace, dans ce cas, Amazon.

Quels sont les langages de programmation utilisés pour coder les plateformes e-commerce ?

La plupart des plateformes e-commerce sont codées dans des langages de programmation courants, notamment :

  • Ruby on Rails.
  • PHP.
  • JavaScript.
  • CSS.

De nombreuses entreprises SaaS intègrent une couche d'abstraction dans leur langage de programmation.

Shopify, par exemple, a utilisé son produit propriétaire Liquid comme couche d'abstraction pour Ruby on Rails. BigCommerce utilise Handlebars.

Quelles sont les meilleures plateformes e-commerce pour les entreprises qui souhaitent se développer ?

Une plateforme e-commerce hébergée dans le cloud est un bon choix pour les entreprises qui souhaitent se développer. 

L'hébergement dans le cloud est l'une des meilleures options pour les sites de e-commerce, car il est capable de prendre en charge les évolutions du trafic. Étant donné que vos besoins en matière d'hébergement sont assurés par un réseau de machines, vous disposez de capacités de développement quasi illimitées.

Puis-je intégrer ma plateforme e-commerce aux canaux sociaux ?

Oui, il existe des plateformes e-commerce qui peuvent s'intégrer aux canaux sociaux. 

BigCommerce propose des intégrations préconfigurées pour Facebook et Instagram, ce qui vous permet de cibler les utilisateurs directement dans leurs fils d'actualité ou sur leurs comptes principaux.

Grâce aux épingles achetables, aux boutiques Facebook et à la fonctionnalité Acheter sur Instagram, vous pouvez même vendre directement aux utilisateurs sans qu'ils aient à quitter leur plateforme favorite.

Quelle est la plateforme e-commerce la plus facile à utiliser ?

La plateforme e-commerce la plus facile à utiliser dépend de votre expérience et de celle de votre équipe en la matière ainsi que des besoins de votre entreprise. Si certaines plateformes disposent de nombreuses fonctionnalités prêtes à l'emploi qui facilitent grandement les choses, elles présenteront tout de même une certaine courbe d'apprentissage. Tout dépend de votre équipe, de l'expérience technologique de celle-ci et de votre plan de développement.

Combien de temps faut-il pour lancer une boutique en ligne sur une plateforme e-commerce ?

Le temps nécessaire au lancement d'une boutique en ligne e-commerce dépend de plusieurs facteurs, y compris :

  • Le type de plateforme e-commerce que vous choisissez et sa facilité d'utilisation.
  • La bande passante dont vous ou votre équipe disposez pour mettre en œuvre le lancement.
  • La quantité de produits et/ou de services que vous devez inclure dans la boutique.

Certaines entreprises lancent leur boutique en ligne en un jour ou une semaine, tandis que d'autres mettent plus de temps.

Ai-je besoin d'une plateforme e-commerce pour vendre en ligne ?

Oui, vous aurez besoin d'une plateforme e-commerce pour vendre des produits en ligne.

Les seules alternatives à une plateforme e-commerce consistent à :

  • En créer une de toutes pièces, une option inenvisageable pour la plupart des entreprises, et justifiable uniquement pour des entreprises générant plusieurs millions (voire plusieurs milliards) d'euros de chiffre d'affaires.
  • Utiliser un plug-in, ce qui n'est pas idéal si vous cherchez à créer et à développer une entreprise solide, quelle que soit sa taille.

Disposer d'une vitrine en ligne bien conçue à l'aide d'une plateforme e-commerce vous permettra d'étendre votre visibilité grâce aux outils de référencement et d'instaurer un climat de confiance avec les clients grâce à une expérience en ligne unique.

Quelle est la plateforme e-commerce utilisée par Amazon ?

Amazon utilise une solution interne, car ils opèrent à une échelle foncièrement différente des autres entreprises. Amazon Web Services dispose d'une solution e-commerce hébergée dans le cloud, créée pour les entreprises de toutes tailles.

Voir moins

Plus d'articles

trouver la meilleure plateforme d'e-commerce
Article
Trouvez la meilleure plateforme d'e-commerce pour répondre à vos besoins
Lire l'article
Les plateformes d'e-commerce B2B
Article
Où trouver la meilleure plateforme d'e-commerce B2B
Lire l'article
Vignette de carte personnalisée, tableau de bord de produits e-commerce génériques
Article
Contenu + commerce : le commerce headless au service d'une stratégie de marketing de contenu complète
Lire l'article
les modèles d'entreprises d'e-commerce
Article
Les modèles d'e-commerce : entre tradition et innovation, ce qu'il faut retenir
Lire l'article
Les tendances en e-commerce B2B
Article
7 tendances d'e-commerce B2B à suivre à partir de 2020
Lire l'article
Vignette d'article sur l'e-commerce headless avec une personne et un catalogue de produits BigCommerce
Article
Le commerce headless pour prioriser les expériences personnalisées que les clients recherchent
Lire l'article
Vignette d'article représentant Page Builder avec transfert de catalogues
Article
Les bases d'un site d'e-commerce : développez votre entreprise grâce à votre boutique en ligne
Lire l'article
Vignette d'article avec le paiement de ventes en gros, femme ouvrant des produits génériques de soins pour le visage
Article
Renseignez-vous sur l'e-commerce pour la vente en gros
Lire l'article
Vignette de carte personnalisée, vitrine et tableau de bord avec code de croissance BigCommerce
Article
Success stories du commerce headless : 4 marques relèvent des défis de taille grâce à une technologie innovante
Lire l'article